Amare est le fruit de la rencontre entre Maeva Lambert et Amandine Vandroth au sein d’un programme professionnel de danse/performance appelé Performact.

 

Au fil de ce workshop, elles collaborent avec des chorégraphes belges et portugais, notamment issus d’Ultima Vez Cie, de Wim Vandekeybus.

C’est en mars 2017 qu’elles entament un travail conjoint sur base d’improvisations.

Leur attachement aux pratiques chorégraphiques sur plateau doublé d’un gout prononcé pour le décloisonnement artistique les mènera tout droit à l’espace urbain, dans lequel naîtra un premier spectacle « Quizas » présenté au public en avril 2018 dans le cadre du festival de théâtre de rue Furies,

à Châlons-en-Champagne.

 

Amare s’affirme, dès son premier été, comme un collectif capable de s’emparer de sujets et de thèmes fondateurs de la société contemporaine, tels que l’amour, le féminisme ou la mort.

Une compagnie mettant au diapason l’art performatif, le théâtre politique, le sens de la dérision et la liberté de ton. 

Maeva et Amandine sont à la fois chorégraphes, metteuses en scène, danseuses et comédiennes.

Leur(s) obsession(s) réside(nt) non seulement dans la construction de dialogues passionnés entre les disciplines existantes, mais surtout dans l’invention de formes théâtrales griffonnées au fil et à la mesure de protocoles d’essais et de recherches artistiques et sociologiques.

Ici s‘entrechoquent oralités, corps chorégraphiés, montages sonores issus d’interviews et de rencontres préalables.

Le tout est documenté par des entretiens scientifiques et épaissi à grands renforts d’inspirations littéraires et cinématographiques. 

Élaborant jour après jour un langage issu de leur rencontre, découlant de leurs deux cultures et de leur parcours respectifs, elles s’entêtent, à travers les projets

de la Cie Amare, à faire parler le corps et à faire danser la voix.

 Le collectif, dont Amandine Vandroth assure la direction artistique, affirme un goût renouvelé pour le transdisciplinaire et les œuvres collaboratives.

 

Ainsi, gravitent autour des créations et des laboratoires de recherches de nombreux artistes et techniciens:

Florent Hamon metteur en scène et chorégraphe, Elodie Quenouillère dramaturge, Ludovic Mepa monteur sonore, Hugo Oudin régisseur son. 

L'EQUIPE

BIO

AMANDINE VANDROTH - CO AUTRICE INTERPRÈTE

Danseuse comédienne basée entre Lille, Toulouse et Bruxelles;

elle se situe à la frontière de la danse et du théâtre, sa recherche surfant entre les deux terrains.

Elle fait partie du spectacle Saison Sèche de Phia Ménard (2018) et de Random.

Elle a étudié à l'Ecole Supérieure d'Acteurs de
Liège, à Lassaad en théâtre de mouvement et ainsi qu'à Performact (Portugal). Elle suit également de nombreuses masterclasses à l'Atelier de Caroline Carlson à la Cartoucherie de Vincennes.
En 2017, elle développe son propre univers mêlant verbe et mouvement, très empreint de ses influences artistiques belges.


Le diplôme qu'elle a obtenu en licence de sociologie oriente également beaucoup sa recherche.
Elle relie son regard de sociologue à son regard d'artiste.

MAEVA LAMBERT - CO AUTRICE INTERPRÈTE

Danseuse basée à Bruxelles.
Autodidacte, Maeva Lambert est une passionnée qui s’éveille pour toute forme d’acte poétique et engagé.

Elle étudie depuis peut l’histoire de l’art et s’intéresse à la création sonore et visuelle.
Elle côtoie les studios Ultima Vez, Wim Vandekeybus// Inaki Azpillaga. Développe en 2017 sa démarche artistique à Performact

où elle fera la rencontre d’Amandine.

Porteuse du projet Kingkongact5 (création en cours) avec Elena Vertegel. Interprète et co-créatrice du collectif «Les Dévoyées».

Elle a fait partie de la Batick sound painting Orchestra (Eric Chapelle) en 2010, en tant que danseuse.


Elle porte un regard concerné et indulgent sur la différence, l’inconnu et le non conforme.

  • Instagram
  • SoundCloud sociale Icône
  • Facebook Social Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now